SAUVETEUR ET NON SAUVEUR !!! . . . Sœur Emmanuelle Sœur YALA !

 

SAUVETEUR ET NON SAUVEUR !!! . . .

-Un homme à "l'amer" en détresse !
-Ok je saute à l'eau pour ne SAUVER de SA Noyade !...
-Ou vas-tu malheureux ! Quand tu seras tétaniser par les eaux titaniques et froides, tu seras dans l’effroi !
-Comment puis-je l'aider alors : il crie "A l'aide !" ?
-Ancre toi bien au ponton, les pieds bien rivé au plancher ferme du bateau et envoi lui la bouée relié à la corde. Laisse lui l'attraper et s'il préfère se débattre dans ses eaux-positions plustot que de faire confiance en l'aide apporté, c'est que son choix était de se suicider, avec un Salut pour lui, si proche. Tu ne peux dans ce cas rien pour lui : propose lui ton Sauvetage et ne te comporte pas comme un Sauvage...

Voila toute la nuance entre la Compassion qui est un Sauvetage et l'empathie qui est un Sauvage :
L’empatte se met dans la même situation que l'autre et se retrouve bien embêter quand il faut l'aider car il devient tellement dans la même situation qu'il ne peut plus agir.
Il est donc important de regarder celui qui demande de l'aide avec BIEN-VEILLANCE, en lui fournissant la clé dont il a besoin et en le laissant SE sortir du bouillon ou il s'est mis pour en faire l’expérience.

Sœur Emmanuelle, Sœur "YALA !" voyait les humains en détresse et leur portait assistance dans la joie et la bonne Humeur sans rajouter de misérabilisme a la situation déjà assez misérable comme cela.
Sœur Emmanuelle était Con-Sacrée à ce qu'elle faisait avec SÉRIEUX sans se prendre au SÉRIEUX...
Que la Rayonnance qu'elle dégageait soit un exemple pour chaque UN de NOUS :
SAUVETONS EN COEUR, IL N'Y A RIEN A SAUVER...
Même pas nous "m'aime"... Il n'y a rien a sauver. Juste vivre l’expérience en conscience :
TOUT EST A CA PLACE ET TANT QUE L'ON VIT L'EVENEMENT, NOUS N'AVONS PAS LA VISION ASSEZ GLOBAL POUR EN VOIR LA FINALITÉ...

AIMONS suffisamment LA VIE pour que s'il doit y avoir un noyé, il n'y en ai pas 2...
Voir la fin du film "Au dela de mes reves"...

Colombe Polar et Pascal Barnouin (co-écrit en intelligence collective le 19/04/17)

https://www.youtube.com/watch?v=Xm2IkLIYY8Q