Vivre le vrai éveil, c'est simplement endosser la lumière de l'amour.

 

Vivre le vrai éveil, c'est simplement endosser la lumière de l'amour.

On se demande c'est quoi le vrai éveil à sa nature divine. Plusieurs ne prennent pas conscience de cet éveil, celui qui permet à l'être d'endosser sa vraie nature et ainsi se libérer des croyances limitatives, qui émergent du corps émotionnel. Un grand nombre oublie qu'en fait il vit une relation avec son hôte, ce qui lui sert de véhicule dans la matière. Trop d'êtres s'identifient à ce véhicule au détriment de leur vraie nature divine. On se demande comment faire pour vivre l'éveil, être en mesure de sentir et ressentir la paix, tout en étant observateur de cette matrice dans laquelle nous avons choisi en tant que conscience unifiée, vivant librement cette pure relation avec la réalité présente, qui en fait ne fait que manifester les décors dans lequel nous évoluons en tant que conscience incarnée.

L'éveil c'est avant tout vivre une pure relation avec soi-même, la conscience et ce véhicule qui nous sert de corps émotionnel. Combien de personnes cherchent à vivre une vraie relation d'amour, être comblé sur tous les points, d'être compris, d'être aimé d'un amour inconditionnel, d'un amour si grand qu'en fait, il n'y a pas de plus grands amours. Combien d'êtres s'illusionnent en croyant trouver ce grand amour, en fait, ils trouvent une relation reflétant les mêmes blessures, portant des masques par peur de déplaire, par peur de ne pas être à la hauteur, jouant des rôles, fin calculateur, cherchant par tous les moyens de plaire. Quelle que soit votre façon de séduire, de chercher un être qui comblera toutes vos attentes, cette ou ces relations refléteront vos blessures, vos peurs. Regardez-vous un instant ? Que faites-vous en cet instant ? Quels masques portez-vous ? Celui du rejet, de l'abandon, de l'humiliation, de la trahison et de l'injustice, jouez-vous à la victime, que cherchez-vous à combler?

En fait, nous sommes la conscience qui se trouve à vivre dans la forme, ce véhicule qui nous sert de corps émotionnel, vivant cette relation d'unité avec tout ce qui est. C'est cette parfaite incarnation qui est très importante de le vivre en toute conscience, prendre connaissance que nous ne sommes pas ce corps mais la conscience qui l'a créé et qui a créé tout ce décorum pour simplement apprendre que nous en sommes le créateur. Le fait de ne pas vous aimer, de ne pas vous apprécier à votre juste valeur, vous cherchez à combler ces manques émotionnels, affectifs. En fait l'être cherche à vivre une relation totalement libre de croyance et de peur, qui à la fois peut tout dévoiler, tout dire les moindres pensées, faits et gestes. En fait l'être cherche l'âme soeur qui lui permettrait de vivre la même relation qu'il a envers lui-même, sans jugement, en acceptant tout et en accueillant tout dans l'amour. Le fait que l'être ne s'aime pas, car il a peur du jugement, de ne pas être à la hauteur, d'avoir eu à vivre avec plusieurs blessures. L'être se condamne dans sa propre perception, de ce qu'il croit comme étant sa propre relation avec la réalité, ne réalisant pas que tout en est le reflet, que tout est un, que tout en est sa projection. Oublions le passé, présent et futur, tout se vit dans l'instant, nous nous projetons, nous créons sans cesse notre réalité pour la simple raison que nous en sommes la manifestation. L'éveil c'est se rendre compte que tout est un, qu'il n'y a pas plus grand ou plus petit, quelle que soit la vie, sa manifestation, tout est issu de la même source d'amour et de conscience.

Quand l'être réalise qu'en fait que tout se vit, se manifeste, se concrétise dans cet ici et maintenant, comprenant que tout est issu de la même source de lumière. Il réalise la magnificence de cette manifestation, il réalise le pouvoir de la pensée, des émotions et des sentiments. Le fait de vivre en conscience, de prendre connaissance que tout est juste, que tout est parfait, que tout suit un ordre établi, il réalise l'ampleur de cette manifestation de l'esprit, en retournant en la source, ne cherchant plus d'intermédiaire, sachant que tout est son reflet dans une toute autre manifestation de la même lumière commune, vivant une tout autre relation d'unité. Alors l'être renaît à nouveau, conscience renouvelée, ayant compris que tout en est la manifestation, que tout ce qu'il sent, ressent, qu'il en soit conscient ou pas, tout est un. En fait l'être éveillé comprend que sa route, que son chemin, que tout est orchestré par sa propre conscience unifiée, il réalise que le temps, que tout est illusion, n'est rien d'autre qu'une projection. Pas facile d'intégrer cette vérité quand nous croyons que la réalité dans laquelle nous évoluons, nous la croyons réelle, elle n'est que la résultante de nos pensées. L'être qui meurt et quitte son véhicule terrestre, se retrouve dans une autre réalité conforme aux croyances, se retrouvant dans une terre connue, poursuivant son chemin, ne réalisant pas qu'il se retrouve dans sa propre création de l'esprit. Interrogez-vous sur vos relations, sur votre propre relation ? Ainsi vous verrez que vous êtes victime de vos propres pensées et croyances. Tandis que celui qui a tout compris, suit la voie de son cœur, vit déjà en conscience cette pure relation d'unité en son propre corps, avec ce véhicule de matière qui lui sert de corps émotionnel, acceptant et en accueillant tout dans la lumière de l'amour. Plus facile pour cet être de trouver son âme soeur, sa flamme primordiale, ayant déjà en cette incarnation tout orchestrée pour vivre cette pure union, couple divin, couple solaire. Il suffit de se regarder pour trouver que tout est en soi et qu'il n'en tient qu'à chacun de nous de changer afin de vivre cette pure relation d'unité dans la lumière de l'amour, exprimant ainsi notre reconnaissance en tout ce qui est, faisant de nous ce que nous sommes en cet instant, éveillé ou pas.

Régis Raphaël Violette

Source : http://justeetre.blogspot.fr/2017/05/vivre-le-vrai-eveil-cest-simplement.html?spref=fb