ON S'EN FOOT DU KARMA : LE BUT, C'EST LE "JEU" DU "JE"

 
ON S'EN FOOT DU KARMA : LE BUT, C'EST LE "JEU" DU "JE"
 
Pendant le match, le TIREUR est un HERO s'il marque un BUT et le GOAL est un LOOSER (le spectateur est rarement dans la demi-mesure tellement il est passionné par ce qui se déroule devant lui : c'est tout ou rien).
 
A la fin du Match, s'il faut designer un vainqueur par les tires aux BUT (ou PENALTY), LES RÔLES SONT INVERSES : c'est tout simplement ça l’expérience du KARMA expliqué a un footeux :
 
Si le GOAL se prend un BUT, cela devient NORMAL et s'il l'arrête, il devient le HERO : c'est lui qui a fait gagner le match.
 
Coté TIREUR, s'il marque un BUT cela devient NORMAL... et si c'est raté, il devient LOOSER : c'est lui qui a fait perdre le match...
 
Celui qui pendant le match était le BOURREAU (le TIREUR) vis a vis de la VICTIME (le GOAL qui se prend le BUT), fait l'experience inverse et revet l'HABIT de la VICTIME et le GOAL devient le BOURREAU : celui qui l'a fait tomber dans l'estime du public.
 
Les TIREURS veulent biensur ne pas faire cette experience car il y a beaucoup plus de PRESSION a ce moment la...
 
Voila pourquoi les supporteur de foot, boivent de la BIERE.... (Pression ! il faut suivre !!! :-) )
 
Alors que tout ceci n'est qu'un "JEU DU JE"... Peut-on entendre que l'on fait la même experience dans notre incarnation de tout les jours ?
 
RIEN A FOOT DU BUT : JOUONS :-)