S'AIMER QUAND ON NE S'AIME PAS !

 

S'AIMER QUAND ON NE S'AIME PAS !
ou
EXPRIMER SA COLERE MAIS PENSER A PASSER A AUTRE CHOSE DE SUITE APRES !...

En réponse à un post de Michele Jacquet j'ai écris ceci en "écriture automatique" :

Michele, par la phrase "J'aime tout en toi même ce que je n'aime pas", tu me permets de me souvenir que je m'étais fixé un challenge : "m'aimer quand je ne m'aime pas". J'étais à un moment arrivé à l'impression que ce n'était pas possible mais je gardais quand même cette idée en tête...

En me retournant, je viens de m'apercevoir que j'y arrive très facilement à présent grâce a ce que Colombe Polar appelle "vivre en conscience" : je vois la tempête, je vois le personnage qui s'identifie et se noie dans un verre d'eau, mais même pendant cette tempête j'arrive a etre en paix et voir que ce n'est qu un JEU-JE.

Voici ce que j'ai vécu hier soir afin d'illustrer :
J’écris un "important mail administratif" pendant 30 minutes (relectures et tout et tout), juste avant d'envoyer, un éclair d'idée m'invite à faire un "copier coller du texte". Je réponds du tac au tac : "pas la peine, Windows live mail n'a jamais planté, au pire le mail part pas et partira plus tard". je clique sur "envoyer" pour me débarrasser de ce mail et BANG ! Windows live mail plante et écrit "recuperation" (ou "relancement du programme").
Je gueule : "PUTAIN DE MERDE NON !"
J'y avais mis tout mon coeur dans ce mail.
Je vais voir dans les brouillons ou dossier "recuperation" : rien (ca a planté trop violament...).
J'ai de suite compris que j'avais un peu ecrit du "sabordage" dans ce mail (administratif) et donc l' EN-JE (ange) et l'EN-JEU de ce mail était important et la seule solution était de jeter mon mail pour que je révise ma copie.

Je l'ai donc reecrit en 5 minutes, ENERVE ! et j'ai mis que l'ESSENCE-CIEL = perte de contrôle a vouloir guider les acteurs qui reçoivent le mail...

"vivre en conscience" cet instant, consiste a
"sortir la web cam de moi", afin de me regarder entrain de vivre cette colère et frustration : avoir conscience qu elle doit etre exprimée !

Comme dit Shreck : "c'est mieux dehors que dedans" :

https://www.youtube.com/watch?v=M2ZiI55tlgM

MAIS, une fois cette colère exprimée, on doit passer a autre chose et la c'est plus compliqué car le Pic vert dans la tête aime bien ressasser le passé...
Heureusement le matin LA VIE m'avait offert un gros exercice que j avais alchimisé : j'avais gambergé toute la nuit à imaginer des scénarios "agressifs" suite a un SMS même si je voyais le JEU DE LEGO (l'ego) et qu'au bout d'un moment je disais "PRE-DATEUR LACHE MOI LES BASQUETTES !" (pré-dateur=celui qui pré-date=qui imagine un événement qui n'existe pas encore).
Quand la personne du SMS m'a appelé le lendemain, ca c'est passé complètement differament et magnifiquement bien ! Pourquoi ? Parce que pendant la nuit, l'Ego ou le "pré-dateur" a fait son petit manège que j'ai laissé vivre, mais j'ai répondu "je n'y crois pas !!!" . . .

Revenons à notre colèré exprimée :
tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime (et se transforme en MAL A DIT...).
Donc avant, dans le passé, je restais dans l'identification de la colère et "JE-JEU" tournais en boucle a ressasser ce qui venait de se "passer-passé".
Hier soir, j'ai rit de moi M'AIME, j'ai fait une galipette et l'orage est passé aussi vite : je suis arrivé à passer à autre chose et ne plus me saborder/flageler (victime...) avec des "pourquoi j'ai pas fait un copier/coller etc etc..."

COMME QUOI :
"VOULOIR AVEC TOUT SON COEUR S AIMER QUAND ON S AIME PAS" permet d arriver a réaliser cela (avec du temps) puisque le VERBE EST CREATEUR !!!

YAHOOOOOO ! c'est bon d’être au paradis sur terre ici et maintenant !

P.S. : je viens de faire copier/coller avant de cliquer sur "poster sur Facebook" = mémoire cellulaire de peur a nettoyer : le but c'est le chemin :-) Un jour je ferai confiance ou je m'en fouterai de devoir retaper tout ce qui vient de passer à travers moi